L'Observatoire du Leadership

Leadership et softskills : l’écoute

| 0 Commentaires

Parmi les softskills permettant de développer le leadership, l’écoute est une pièce maîtresse. Elle est nécessaire pour comprendre la vraie demande de celui que l’on rencontre (client, collaborateur, partenaire, supérieur hiérarchique, etc.). Et à partir de là, le leader est à même de répondre en stimulant un intérêt authentique, source de synergie.

Le GEMV1de février a permis les échanges entre participants sur la valeur de l’écoute en relation avec leur pratique professionnelle.

Les différentes postures de l’écoute ont été abordées : de l’écoute silencieuse à l’empathie, la reformulation du contenu, des sentiments. L’écoute active est souvent utile pour démêler la vérité de la personne qui nous fait face. Elle est un premier pas pour sortir des situations de blocage et stimuler sa volonté d’aller de l’avant, voire son enthousiasme. Dans le management de projet, d’équipe, l’écoute de chacun, des situations, des lieux de l’environnement en général est très utile pour atteindre l’objectif d’une manière efficace.

Les participants ont amené des points de vue très intéressants en relation avec la science védique de Maharishi. Il s’agit du témoignage intérieur qui peut apparaître durant l’écoute et qui est le développement de la conscience transcendantale. Celui-celle qui écoute le fait à partir d’un niveau de silence intérieur au-delà du mental. Ce silence est apaisant mais ne nous coupe pas de l’autre. Au contraire ce silence relie les personnes dans une expérience d’unité. Et il peut agir comme un catalyseur pour permettre à une situation évolutive d’émerger dans l’échange.

Voici un extrait de conférence où Maharishi explique ce mécanisme par une analogie : la lampe au seuil de la porte. La conscience est à la fois tournée vers les objets extérieurs et vers elle-même à l’intérieur. C’est le résultat de l’évolution de la conscience transcendantale vers la conscience d’unité. Il ne s’agit pas ici de mimer cette expérience intérieure mais de la cultiver naturellement et cela se produit sans effort avec la pratique régulière de la MT.

 

 

  1. Groupe d’échanges des pratiques en Management Védique organisé par le département de Management védique de l’AMT-France et l’Observatoire du Leadership

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous et recevez en cadeau
le livre « La santé du cerveau »

Avec nous pas de spam, désinscription facile

%d blogueurs aiment cette page :