L'Observatoire du Leadership

Créer de la valeur sans oublier les valeurs

| 0 Commentaires

Savoir évaluer (une prestation, une personne, une situation,…) semble à la portée de tout le monde. Même si les réseaux sociaux simplifient tout avec un like et un commentaire, même si c’est une action banale au quotidien pour prendre une décision, il y a quelques règles de base à connaître. Voici donc des éléments pour vous aider dans cette démarche.

Les 3 P : Produit – Procédure – Processus

En coaching lorsqu’on demande à quoi est rattaché le terme « évaluer » c’est la notation scolaire qui revient le plus souvent. C’est aussi l’entretien professionnel de fin d’année. Dans les deux cas il y a sanction, technique et morale, bonne ou mauvaise.

Le terme évaluer signifie pourtant trouver « la valeur », ce qui a de l’importance pour nous.

Première question : évaluer quoi ?

Nous n’évaluons pas de la même façon ces 3 : Produit – Procédure – Processus.

Un produit est un objet: par exemple une voiture, un notebook, un rapport, etc. Il est fini, déterminé dans le temps.

Une procédure est un acte : geste technique, process d’entreprise, etc. Il est décrit par étapes comme un savoir-faire.

Un processus est relié à une ou plusieurs valeurs : efficacité, autonomie, etc. Il peut se décrire en un mot, se recherche et se travaille sur du long terme.

Deuxième question : évaluer comment ?

* Un produit peut être évalué par une notation.

Sur une échelle donnée on attribuera une note finale. En amont des critères et des indicateurs servent de références à cette notation. C’est par exemple le comparatif du notebook trouvé sur internet qui liste les détails techniques de chaque appareil et donne un résultat avec une note de 0 à 10 ou un nombre d’étoiles. La liste des critères et indicateurs changera dans le temps avec les avancées technologiques. Mais le résultat est donné à un instant T sous forme de note et c’est correct.

* Une procédure peut être évaluée en qualité.

Une liste de gestes à accomplir est établie et leur description en référence à une norme, un référentiel. C’est pourquoi des savoir-faire sont listés dans l’éducation nationale, des process en entreprise.

Ici il est incorrect de mettre une note car ce n’est pas un produit fini qui est évalué. La procédure est dynamique, elle est destinée à s’améliorer, il y a une recherche de qualité et d’efficacité. La notation ne peut rendre compte de ces aspects. Les compétences sont mises en avant, pas uniquement les capacités techniques. Il y a une qualité d’horizontalité, de transmission à d’autres situations, à d’autres secteurs que les termes savoir-faire ou capacité ne peuvent englober.

Les entreprises apprenantes l’ont compris qui ont facilité cette richesse de transmission.

* Un processus est abstrait.

Il est rattaché à une valeur (ou plusieurs) qui peut être décrite par un mot et résume un concept. Un processus n’est pas un process d’entreprise et ne peut être listé par des actes qui correspondent à des procédures, des compétences.

L’évaluation des processus est un travail sur les valeurs. C’est la compréhension, la recherche de ce qui est porteur de sens1. C’est ce qui nous motive dans la vie et c’est pourquoi travailler sur les valeurs d’un groupe, d’une entreprise, d’un service est fondamental pour trouver ou retrouver une dynamique, individuelle et/ou collective.

Exemple pratique services de la CAF : valeur efficacité

travail sur les valeurs : du service, du poste, de la personne

La recherche d’efficacité va engendrer des comportements adaptés et donner des résultats adaptés. On part de l’abstrait pour arriver au concret :

Processus => Procédure => Produit.

Mais l’efficacité n’est pas envisagée de la même manière dans les secteurs accompagnement et secrétariat. Les premiers voudront prendre du temps pour valider leurs changements alors que les seconds iront rapidement pour traiter le même dossier.

Une même valeur peut engendrer des procédures différentes voire opposées.

Travailler sur les valeurs professionnelles et personnelles sert donc à remettre en perspective le sens donné à son activité en regard de soi et des autres.

Les 3 en 1 : la samhita de Rishi – Dévata – Chandas

Les valeurs sont les plus puissants facteurs de motivation. Elles influent sur nos modes de pensée, nos comportements. Le travail sur les valeurs ne s’arrête pas au domaine professionnel et englobe aussi une recherche personnelle et sociale.

L’Ayurvéda2 dont nous avons déjà parlé connaissait déjà cette règle des 3 sous la forme de Rishi – Dévata – Chandas.

En sanskrit Rishi signifie le sujet, Dévata la perception et Chandas l’objet. Ce qui correspond à Rishi le processus, Dévata la procédure et Chandas le produit. Au début de chaque texte des Védas3 sont mentionnés ces 3 R-D-C spécifiques au domaine traité. L’Ayurvéda Maharishi rajoute à cette règle des 3 un 4ème élément qui est l’union des 3 : la samhita.

samhita de rishi dévata chandas

La samhita c’est la totalité de la conscience, la valeur de l’Être4 qui va donner naissance aux 3 autres Rishi – Dévata – Chandas. Si cette valeur est éveillée dans la conscience individuelle alors les 3 autres se mettent automatiquement en harmonie.

Expérimenter l’Être n’est pas un travail intellectuel mais une expérience de transcendance. La technique de MT (Méditation Transcendantale) est l’outil qui permet cette expérience de manière systématique, simple et sans effort.

Cette explication peut paraître abstraite mais les résultats eux sont très concrets : amélioration des relations au travail, diminution du stress professionnel et personnel, augmentation de l’efficacité au travail, augmentation de la santé au travail, amélioration de la créativité, développement du leadership, etc.

C’est l’application d’un des principes du management védique : le plus élevé d’abord. Ainsi, il est tout à fait possible d’allier efficacité et bien-être au travail.
Peut-être dans votre entreprise demain…

La vidéo suivante donne des exemples d’application en entreprise.
note : la vidéo est en anglais mais il est facile d’activer les sous-titres avec la traduction en français qui est d’un niveau correct. Démarrer la vidéo / Cliquer les sous titres (la boite carrée en bas à droite) / Puis les paramètres (la roue à côté) / sous titres / traduire automatiquement / choisir français.

  1. 1.V. Lenhard « Les responsables porteurs de sens ».
    2. M Vial « Se former pour évaluer »
    3. F Kofman « L’entreprise consciente »
  2. traduction du sanskrit : la science de la vie
  3. documents de plus de 5000 ans, les plus anciens sur terre
  4. qui va engendrer toutes les valeurs humaines spécifiques et tous les processus de création

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous et recevez en cadeau
le livre « La santé du cerveau »

Avec nous pas de spam, désinscription facile

%d blogueurs aiment cette page :